Ghost: Blogging sauce 2.0 ?

Ghost, le fantôme qui pourrait faire de l'ombre à Wordpress est une toute nouvelle application Open Source de blogging écrite en Javascript.

Un brin provocateur certainement tant Wordpress est le de-facto standard des plate-formes de publication de type blog; pas seulement blogs d’ailleurs. Pourtant, Ghost, jeune projet qui a levé plus de 100 000$ de fonds sur Kickstarter, pourrait bien redistribuer un peu les cartes dans le domaine tant les auteurs ont décidé de reprendre le design d’une application de publication en ligne depuis le départ et d’y injecter quelques bonnes idées, notamment au niveau design d’interface de publication.

Ghost est une plate-forme de publication de blog sous licence MIT. Disponible au téléchargement, un service « in the cloud » est également ouvert et sera sûrement le modèle économique de ce projet Open Source, un peu comme Wordpress.

Ghost n’est pas comme Jekyll un générateur de pages statiques mais bien un moteur dynamique de génération de blog. Il se connecte aujourd’hui aux bases de données SQLlite et MySQL, mais devrait dans un futur proche pouvoir se connecter à des bases de type NoSQL (MongoDB certainement).

Un petit tour du propriétaire ?

Pour tester Ghost, soit vous vous inscrivez sur leur site, soit vous installez node.js sur votre machine ou sur une machine virtuelle. Ghost est en effet construit sur node.js et donc 100% composé de Javascript, de HTML et de CSS.

Ghost Settings
Ghost Settings

Ce qui frappe d’entrée de jeu une fois connecté dans l’interface d’admin /ghost, c’est l’ensemble de l’espace très dépouillé. Juste un menu avec trois items et le user sous lequel je suis connecté. Le design est complètement tendance, flat et responsive. Rien de superflu, le contenu, ce que vous écrivez tient la part belle à l’écran. L’essentiel est là avec les tags, les billets en mode brouillon. Pas de catégories par contre, idée que nous avons conservé pour Wooster.

Ghost Edition
Ghost Edition

Rien d’extravagant donc, c’est, comme le disent les auteurs de Ghost :

Juste une pate-forme de blogging.

À suivre certainement

Pour une version 0.3, le design est fluide, léché et on sent déjà que l’attention se portera sur l’utilisateur du logiciel et que tout sera fait pour qu’il publie plutôt que de tweaker le code qui lui permet de publier. Les technologies retenues sont en adéquation avec les derniers mouvements de tendance dans le web front-end développement.

Il n’est pas dit qu’un jour Wooster ne soit motorisé par Ghost. Pour tout dire, je l’ai testé à la création de cette version de Wooster mais ai jugé le projet un poil trop jeune (pas de gestion des pages statiques notamment). À suivre donc…

Olivier Jan

À propos de l’auteur

| Cofondateur de Check my Website

Check my Website est un service pour la supervision et la surveillance à distance de la disponibilité, de la performance et du bon fonctionnement des sites et applications web.

Suivez @olivjan sur Twitter !

Laissez un commentaire

comments powered by Disqus